Achat de maison à l’étranger : comment s’organiser ?

C’est difficile de faire un achat d’une maison à l’étranger, mais vous aimerez en acheter. Que ce soit pour investir, l’achat d’une demeure principale ou d’une demeure secondaire. Pourtant, il faut toujours faire attention pour empêcher les pièges. Voulez-vous en savoir plus sur l’achat d’une maison à l’étranger ?

Le financement de l’achat d’un logement à l’étranger

Pour acheter votre logement à l’étranger, il y a des frais additionnels à payer. À part le prix de votre maison, vous serez capable de payer un transfert du titre de l’habitation, les frais d’enregistrement d’une maison, la TVA, et le frais pour le notaire. Le montant et la nature des frais dépendent de la ville et du pays avec qui vous payez, et aussi du notaire qui se sert de la vente. Pour un Français, acheter une maison à l’étranger a besoin de faire un prêt en Banque. Le recours à faire pour un prêt est une étape inévitable pour l’achat d’un bien immobilier. Pour vous accorder un crédit, la banque étudiera les facteurs suivants : l’endettement, l’historique de solvabilité et de crédit, l’emploi, et les revenus.

La fiscalité et l’achat d’un logement à l’étranger

L’impôt en état de possession d’un logement à l’étranger change d’un pays à un autre. Il faut que vous vous renseigniez sur les casuels accords signés entre les autres pays et la France. Par exemple, entre le Maroc et la France il existe un contrat fiscal qui est de non doubles impôts. Alors, vous pouvez payer vos impôts dans le pays avec qui vous avez votre demeure habituelle qui inclue vos profits économiques et votre maison permanente d’habitation, etc. En France, si vous possédez votre demeure fiscale, vous êtes obligés de faire le paiement de vos impôts qui proviennent de l’étranger. Acheter un logement à l’étranger pouvait être intéressant fiscalement en vue d’y fabriquer sa maison de base une fois à la retraite.

Achat d’un logement à l’étranger : situation socio-économique, situation politique du pays, législation

Quand vous aimerez faire l’achat de maison de l’étranger, premièrement, il faut se renseigner sur la législation en puissance dans le pays ou vous aimerez investir. Quelles sont les manières de vente ? Contradictoirement à la France, l’acte de vente n’est pas certainement signé auprès d’un notaire. En Espagne, par exemple, un avocat rédige l’acte de vente avant d’être écrit consigné auprès d’un notaire. Comment est déterminé le droit de possession ? Les modalités d’achat de succession, de transmission, de la propriété immobilière changent d’un pays à l’autre. En Tunisie, par exemple, l’achat de plusieurs biens immobiliers nécessite de faire l’objet d’une permission préalable livrée par le Gouverneur.

 

Achat, location ou construction : comment choisir ?
Quels sont les frais de notaire pour l’achat d’une maison ?