Quels sont les frais de notaire pour l’achat d’une maison ?

Vous avez enfin, prendre une décision d’acheter une maison ? Vous devez donc, inclure le frais du notaire dans votre budget comme le prix d’achat immobilier. C’est une somme à payer pour réaliser un acte de vente. Quels sont les frais de notaire pour l’achat d’une maison ? En détail, il comprend les droits de mutation et les émoluments des formalités et la contribution de sécurité sociale. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur ces détails.

Les droits de mutation ou droits d’enregistrement

Le calcul du frais de notaire se définit par plusieurs facteurs comme la nature du bien. Si vous achetez par exemple un immobilier ancien, vous devez payer 7 à 8% du prix du bien en frais de notaire. En revanche, il moins élevé dans le neuf. Vous ne payerez qu’entre 2 et 3% du prix d’acquisition. Les droits de mutation représentent la majeure partie du frais de notaire pour l’achat d’une maison. C’est le fisc qui reçoit ces droits qui s’établissent selon le département où se trouve la propriété vendue. Dans la plupart des départements français, vous devez prendre 8,80% du prix de la vente. Dans les départements qui ne choisissent pas de mettre la hausse des droits comme le Morbihan, le Mayotte, l’Indre et l’Isère, prenez le 5,09% du prix de la vente.

Les commissions des formalités et frais divers

Pour approuver la cession d’une propriété, la notaire a dû accomplir plusieurs démarches et réaliser des formalités. Ces transactions coûtent en moyenne 800£ TTC. Les démarches à effectuer par le notaire dépendent des ventes. C’est pour cette raison que les démarches et les formalités sont facturées en fonction d’un barème qui établir le prix que le notaire peut avoir pour effectuer chacune des formalités de la vente. Il demande ainsi une provision sur ses émoluments pour pouvoir subventionner ses démarches. Quelques mois après la vente, il fait le décompte selon le coût facturé par les démarches qu’il a faites. Les frais divers liés aux tiers que le notaire doit payer à son client sont évalués environ 400£.

Le frais de sécurité immobilier

La formalité fusionnée ou la contribution de sécurité immobilière s’accorde aux formalités d’enregistrement et de publicité foncière. Le taux proportionnel de 0,10% du prix de vente est prélevé par l’État avec un minimum de 15£. Pour information, si une maison est vendue à 200£, la contribution de sécurité se compter au total 200£. Jusqu’en 2012, cette contribution revenait aux conservateurs d’hypothèque.

 

 

Achat, location ou construction : comment choisir ?
Quelles sont les démarches pour obtenir un crédit pour l’achat de sa maison ?